Le saviez-vous

La vérification périodique des prothèses dentaires est primordiale. Rappelez-vous qu'une prothèse complète doit être corrigée, sinon changée, en moyenne tous les cinq ans et, parfois beaucoup plus tôt pour une prothèse inférieure, car la gencive change de forme à cause de la résorption osseuse et elle devient plus étroite et plus basse.

Les prothèses conventionnelles pour une personne complètement édentée permettent d'utiliser au mieux 10 % à 30 % de la force masticatrice.

le saviez-vous
cardiovasculaires

Une étude réalisée en 2001 fait état d'une augmentation des risques de maladies cardiovasculaires comme l'hypertension et l'infarctus ainsi que d'une détérioration de la santé générale chez les porteurs de prothèses.

L'implant bien intégré et bien entretenu devrait durer toute la vie. C'est donc un investissement à long terme utilisé plusieurs fois par jour qui offre un rendement exceptionnel.

L'implantologie est une chirurgie mineure pratiquement indolore, qui ne prend pas plus d'une heure. L'intervention est pratiquée sur place et enregistre un taux de succès de 99,2 %.

Au Québec, 20 % des personnes de 18 ans et plus et 58% de celles de 65 ans et plus ont perdu quelques-unes ou toutes leurs dents naturelles. Vous n'êtes donc pas la seule personne aux prises avec ce problème.

Implantologie

La mastication arrive au premier rang dans le processus de digestion, donc d'absorption des éléments nutritifs nécessaires au maintien d'une bonne santé.

Si vous portez la même prothèse pendant des années, votre physionomie peut changer. Les prothèses ont un rôle de support pour les lèvres et les joues. Au fil des ans, la résorption de vos gencives combinées à l'usure des prothèses dentaires ont pour effet de creuser la base du nez, de plisser le contour des lèvres et d'augmenter le mouvement de fermeture de la bouche.